Victoire au courage en terre nantaise

Après deux déplacements difficiles deux défaites à Vichy et Rouen, c’est une équipe tourangelle diminuée par l’absence de Vincent Pourchot qui se présente dans la salle de la Trocardière, à Nantes. Le Nantes Basket Hermine, après deux victoires en début de saison a connu une défaite importante à domicile face à Chalon, puis une autre à Evreux, avant de battre Rouen et Gries Souffel (nos derniers adversaires). Son expérience en Pro B et son budget font d’elle une prétendante indéniable à la montée. Les deux équipes se sont déjà rencontrées à deux reprises cette saison, dans le cadre de la Leader’s cup et les Nantais se sont imposés à deux reprises (88 -77 à Nantes et 72-87 à Tours).

Les deux cinq sont composés de Terry Smith, Jonathan Kasibaou, Gary Chathuant, Charles Thomas et Harvey Gauthier pour l’Hermine de Nantes, de Dylan Affo Mama, James Batemon, Tyran de Lattibaudière, Fabien Ateba et le capitaine Amadou Sidibé du côté tourangeau.

Avantage TMB à la mi-temps

Début de match difficile pour les deux équipes, ponctué de maladresses (Nantes met plus de deux minutes pour marquer ses premiers points) et de pertes de balles. Après avoir pris une courte avance, par Amadou Sidibé et Tyran de Lattibaudière, Tours est rejoint par Nantes, qui reprend même, temporairement, la tête. Le quart-temps est ensuite entièrement dominé par Tours qui reste toujours devant, pour finir avec 7 points d’avance à la sonnerie, 22 à 15. L’écart est même monté à 10 points, sous l’impulsion d’un Badr Moujib en feu en fin de quart-temps, auteur d’un 5/5 au tir (dont un dunk surpuissant), de deux rebonds offensifs et d’un contre décisif.

Le deuxième quart repart sur les excellentes bases de la fin du quart-temps précédent, mais le fait le plus important est la blessure du capitaine Amadou Sidibé, sur une mauvaise réception dès la première minute de cette période. Cumulée avec les trois fautes de Badr Moujib, les deux de Tyran de Lattibaudière et l’absence de Vincent Pourchot, c’est tout le secteur intérieur des visiteurs qui est fragilisé. D’ailleurs les Nantais égalisent au bout de trois minutes de jeu dans cette période. Le match prend alors feu et c’est un festival de tirs à trois points, tout le monde s’y met des deux cotés du terrain. Le score gonfle jusqu’à atteindre 50 à 41 à la mi-temps, en faveur des visiteurs.

Une victoire au bout du suspense !

La deuxième mi-temps débute avec de nombreuses balles perdues et des maladresses, de la part des deux équipes. Tours est affaiblie à l’intérieur, Jayson Tchicamboud et James Batemon sont sur le terrain ensemble, en complément de Fabien Atéba, Dylan Affo Mama est décalé en poste 4 et Tyran de Lattibaudière joue en 5. En cinq minutes les Nantais reprennent l’avantage du match, les Tourangeaux ne retrouvent pas le rythme de la première période et se voient infliger un 16 à 3. Petit à petit l’écart se creuse en faveur des Nantais, dont le jeu n’est pourtant pas débarrassé de nombreuses pertes de balles et d’une certaine maladresse. Les Tourangeaux s’accrochent et le quart-temps se termine avec un écart de 8 points seulement en faveur des hôtes du soir, 71 à 63. Le score de ce quart-temps est de 30 à 13 !

Dernière période, Tours est toujours en délicatesse avec son secteur intérieur, Tyran de Lattibaudière, Badr Moujib et Dylan Affo Mama sont à trois fautes et Amadou Sidibé ne semble pas en capacité de revenir sur le terrain. Courageusement, les Tourangeaux, jouant tous avec beaucoup de coeur et d’envie, reviennent au score et repassent même devant à six minutes de la fin. Entre-temps, Badr Moujib a marqué quelques points de plus, pris quelques rebonds, mais surtout fait sa 4° faute ! Les dernières minutes vont être haletantes. Les Tourangeaux sont là, Tyran de Lattibaudière fait étalage de toute sa panoplie technique à l’intérieur, marque des points, prend des rebonds et provoque des fautes. Le premier joueur à quitter le parquet de la Trocardière pour cinq fautes est logiquement un joueur intérieur, mais c’est le Nantais Charles Thomas, suite à un passage en force provoqué par … Badr Moujib ! L’intérieur enchaine ensuite avec un magnifique shoot à trois points, rendu immédiatement par Terry Smith, +1 pour Tours alors qu’il reste 2 minutes 45 à jouer ! Dylan Affo Mama enchaine trois actions positives, puis un panier intérieur de James Batemon donne 8 points d’avance à l’équipe tourangelle, à 1 minute de la fin. Malgré tous leurs efforts, les Nantais ne reviendront pas et comme un symbole, c’est Badr Moujib qui contre une ultime action des joueurs de l’Hermine et c’est James Batemon qui clot le score.

Victoire au courage 92 à 84 !

© Nicolas Martin

Prochains matchs

le 10 déc. à 20:00

à Aix-Maurienne

le 17 déc. à 20:00

à Tours

le 11 déc. à 17:00

à Denain

le 18 déc. à 17:00

à Tours