Défaite sur le fil face à Quimper

L’équipe du Tours Métropole Basket affrontait hier soir dans sa salle de la Halle Monconseil une équipe bien connut des amateurs de basket. Seule une victoire séparait les deux équipes avant ce match. L’équipe des Béliers de Quimper, entrainée par Laurent Foirest est un pensionnaire historique de la Pro B, qui ambitionne chaque année de se confronter aux meilleurs en espérant atteindre l’échelon supérieur.

Les visiteurs se présentent avec un cinq de haut niveau : Quentin Ruel, Théo Léon, Digué Diawara, Ryan Reid et David Jackson.

Côté tourangeau le cinq habituel débute le match : James Batemon, Dylan Affo Mama, Fabien Ateba, Tyran de Lattibaudière et Georgi Joseph.

UN DÉBUT DE MATCH BROUILLON D’UN CÔTÉ COMME DE L’AUTRE

Le début de match est plutôt brouillon de la part des deux équipes, les maladresses et les pertes de balles s’enchainent. Diawara marque les 5 premiers points des Béliers (il finira à 22 points, meilleur marqueur de son équipe). Du côté tourangeau, ce sont James Batemon et Tyran de Lattibaudière qui maintiennent leur équipe à quelques points de leurs adversaires. Les entrées de Jayson Tchicamboud et Vincent Pourchot permettent d’augmenter l’intensité défensive de l’équipe tourangelle, qui égalise à 13 partout à deux minutes de la fin du quart. Hélas les visiteurs terminent mieux cette première période et recréent un écart conséquent en infligeant un 9-0 à leurs hôte ! 22 à 13 au coup de sifflet, le TMB a décidément du mal à débuter ses matches.

Au cours du 2° quart-temps, les visiteurs accroissent leur avance jusqu’à compter 18 points après avoir fait subir un 8-0 à une équipe tourangelle qui n’arrive pas à défendre efficacement. L’adresse des bretons est impressionnante à 3 points (3/3) ! Le temps mort pris par Pierre Tavano a pour effet de casser l’efficacité quimperoise et permet aux Tourangeaux de remettre en place leur défense. Dans ce match de série, ils reviennent à -9 avant de se laisser de nouveau distancés et de se retrouver à 15 points de leurs adversaires avec moins de 5 minutes à jouer. Ces dernières minutes, marquées par beaucoup de maladresse aux shots, les Tourangeaux les mettent à profit pour réduire l’écart, conduits par un Jayson Tchicamboud très actif des deux cotés du terrain, à l’image d’un dunk spectaculaire à la 17° minute qui réveille la Halle Monsonseil. Le Tours Métropole Basket n’est finalement qu’à 7 points de ses adversaires bretons à la mi-temps, 36 à 43.

UNE FIN DE MATCH AU BOUT DU SUSPENS

Au retour des vestiaires, le ton est donné par Tyran de Lattibaudière, le Tours Métropole Basket va défendre.

L’écart se réduit petit à petit, sous l’impulsion de James Batemon et de Dyla Affo Mama notamment, qui marquent des paniers et défendent très fort. Les entrées en jeu de Jayson Tchicamboud et de Badr Moujib haussent encore l’intensité défensive et offensive de l’équipe locale. Le TMB égalise à moins d’une minute trente de la fin du quart-temps par deux lancers convertis par James Batemon, mais ne parvient pas à repasser devant son adversaire breton. Ce sont au contraire ces derniers qui réussissent un 5-0 pour finir ce troisième quart-temps avec une légère avance, 52 à 57

Le dernier quart-temps débute par un panier à trois points de Tyran de Lattibaudière qui entretient l’espoir d’un retour des Tourangeaux à hauteur de leurs adversaires. Malheureusement ces derniers réussissent à toujours garder un ou deux paniers d’avance, jusqu’à cette action primée de James Batemon, après une excellente défense de Dylan Affo Mama. 64 à 63, Tours repasse devant et la Halle Monconseil, pleine à craquer une fois de plus, explose de joie. Il reste 5 minutes 46 à jouer ! C’est alors que Quimper retrouve son adresse de loin et que Tours bafouille son jeu offensif. L’écart repasse à 6 points à 3 minutes 30  de la fin, puis n’est plus que de 2 points avec 2 minutes à jouer ! Tyran de Lattibaudière va découvrir au cours de ces deux minutes qu’il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne ! En effet après avoir marqué deux lancers, puis rentré un tir à 5 mètres, contré 2 tirs quimpérois, égalisé sur un dunk rageur en contre-attaque, il sera le héros malheureux du match en voyant le dunk qui aurait donné 2 points d’avance à son équipe repoussé par l’arceau à 25 secondes de la fin ! C’est finalement Ryan Harrow qui cloture le score en faveur des Quimperrois au terme d’une pénétration rageuse à 5 secondes de la fin. 74 à 72, score final.

Les hommes de Laurent Foirest reviennent à égalité au classement de leurs adversaires du soir, avec 6 victoires pour 4 défaites. Tours peut avoir des regrets, la victoire était à portée de main, face à une très belle équipe bretonne. Mais les Tourangeaux ont montré qu’ils étaient capables de se battre jusqu’à la dernière seconde et que venir gagner à la Halle Monconseil ne serait jamais une chose facile.

@Nicolas Martin

Prochains matchs

le 29 janv. à 20:00

à Tours

le 02 févr. à 20:00

à Boulazac